martes, 30 de diciembre de 2014

Recuperación 1ª Evaluación. Curso 2.014-15. 2º ESO.

¡Hola chic@s!
He eliminado algunos de los contenidos estudiados en el trimestre, y os he dejado los temas más importantes, que debéis repasar para el examen de recuperación del próximo 13 de enero. Son los siguientes:
Tema 1º. El Islam y Al Andalus.
1º. Mahoma difunde una nueva religión.
1.1. Mahoma, profeta del Islam.
1.2. El Islam, un código de conducta.
1.3. Glosario: Islam, musulmán, árabe, bereber, suní, chií.
2º. La expansión del Islam. Citar las diferentes etapas y su cronología.
Califato Ortodoxo, Dinastía Omeya, Dinastía Abásida, Fragmentación del Imperio Musulmán, Edad Moderna y Contemporánea
3º. Al Andaus.
3.1. Conquista de la Península Ibérica.
3.2. Etapas de Al Andalus. Emirato Dependiente (718-756), Emirato Independiente (756-929), Califato de Córdoba. (929-1031), Reinos de Taifas e imperios norteafricanos (1031-1238), El reino nazarí de Granada (1238-1492).
4º. La sociedad andalusí.
4.1. Musulmanes: árabes, bereberes y muladíes.
4.2. No musulmanes: mozárabes y judíos.

Tema 2º. La Europa Feudal.
1º. La división del Imperio Romano y el comienzo de la Edad Media.
2º. Define: feudalismo, vasallaje, homenaje e investidura.
3º. La sociedad estamental: definición, funciones y grupos.
4º. La monarquía feudal. Una monarquía de derecho divino. Características.
5º. Las tierras del feudo y los campesinos.
6º. La arquitectura románica.

miércoles, 24 de diciembre de 2014

L´Ecosse a produit plus d´énergie éolienne qu´elle n´en consomme.


"C’est un record. L’Écosse a couvert à 100% ses besoins en énergie de manière renouvelable grâce à ses éoliennes ce novembre 2014. C’est un rapport du WWF Scotland qui rapporte l’information. 5,3 millions d’habitants vont ainsi bénéficier d’une énergie relativement propre durant les mois à forte production. Les efforts dans le secteur du renouvelable semblent donc porter leurs fruits.
La source indique même qu’un pic de production de 221% de la demande fut enregistré pendant la journée du 11 novembre. Et ceci ne prend même pas en compte la production délocalisée d’énergie chez les particuliers. Rappelons que plus tôt dans l’année, la centrale nucléaire écossaise Torness avait dû être arrêtée d’urgence après une alerte de sécurité. Là-bas, l’éolien a produit durant 6 mois plus d’énergie que toutes les autres sources (pétrole, gaz, nucléaire,..).

Dans l’ensemble du Royaume-Uni, cette production d’énergie équivaut « seulement » à 22% de la demande. Ce qui indique que de sérieux efforts devraient être réalisés également au sud.
S’il est clair que l’Écosse bénéficie d’un climat favorable à la production d’énergie éolienne, la facilité avec laquelle la totalité des besoins arrive à être couvert devrait indiquer la marche à suivre à d’autres pays".
SOURCE: Mr Mondialisation. http://mrmondialisation.org/incroyable-lecosse-a-produit-plus-denergie-eolienne-quelle-nen-consomme/

martes, 23 de diciembre de 2014

L´importance des abeilles. DataGueule.

Dans cette courte vidéo de 4 minutes, l’équipe de DataGueule nous explique le travail accompli par les abeilles au quotidien, l’impact qu’ont les pesticides sur ces dernières et le rôle des abeilles en ce qui concerne l’alimentation humaine.
Les abeilles et autres pollinisateurs sont essentiels à l’alimentation humaine. Le butinement des abeilles permet la reproduction des plantes et donc, des fruits et légumes. Cependant, les pesticides menacent grandement ces espèces : 35% des ruches aux États-Unis disparaissent chaque année.

Les pesticides devaient d’abord servir à rentabiliser la production agricole. Or, nous savons aujourd’hui que l’agriculture industrielle a des effets néfastes sur notre environnement et sur la biodiversité des sols. Il semble qu’elle ait aussi des effets négatifs sur la santé des abeilles, un allié important à l’être humain concernant la production de nourriture.
SOURCE: MR. Mondialisation. https://mrmondialisation.org/le-declin-et-limportance-des-abeilles-expliques-en-4-minutes/


viernes, 5 de diciembre de 2014

miércoles, 3 de diciembre de 2014

Un kiwi vous explique

Voici un court métrage qui est devenu viral ces derniers jours sur la toile. Il s’agit de mettre en perspective les effets que certaines addictions ont sur le corps et l’esprit sur le long terme. Dans un clair obscur de plus en plus contrasté à mesure que le petit personnage évolue, on peut déduire les ravages des dépendances. L’addiction n’est jamais réellement définie mais il pourrait s’agir de drogues, d’alcool, de tabac ou encore de médicaments, mais aussi pourquoi pas de personnes.

Réalisation : Andreas Hykade.
SOURCE: http://mrmondialisation.org/l-addiction-vue-par-un-court-metrage-glacant/. À partir de:
http://www.huffingtonpost.ca/2014/11/24/nuggets-kiwi-video-addiction_n_6211766.html


martes, 2 de diciembre de 2014

Reyes y motes.

A Felipe III se le conocía como El Piadoso, porque rezaba nueve rosarios al día, uno por cada mes que Jesucristo pasó en el vientre de su madre. A Carlos II, se le llamó El Hechizado dada la cantidad de taras psíquicas y físicas que arrastraba. Carlos IV no tuvo ningún problema con su mote: El cazador, por sus innegables habilidades cinegéticas. Sólo en 1805 cazó 2.016 conejos, 16 jabalíes, 214 lobos, 3 gatos, 35 venados, 195 tórtolas y 206 palomas, entre otros centenares de animales. 
Sancho III fue El Deseado; Alfonso XII, El Pacificador; Jaime II, El Justo... Apodar a los reyes según sus virtudes y también sus defectos fue costumbre hasta hace relativamente poco tiempo. Así, hay monarcas de quienes se resaltó su comedimiento, como Felipe II, El Prudente; la solidez y el acierto de su gobierno, Fernando I, El Grande; su belleza, Felipe I, El Hermoso; sus facultades musicales, Teobaldo I, El Trovador, o su afición a la bebida, José I, más conocido como Pepe Botella.

José María Solé cuenta en su libro Apodos de los reyes de España el motivo de muchos de estos motes, casi un centenar, y la historia de los mismos. Desde los laudatorios El Sabio, El Noble, El Benigno; hasta los que señalan actitudes censurables: El Intruso, El Temblón, El Fratricida; incluso determinadas características y defectos físicos: El Tuerto, El Jorobado, El Calvo, El Gordo. A Ramón Berenguer II se le llamó Cabeza de estopa, por el color rubio de sus cabellos, y a Enrique IV, El Impotente, algo que necesita una explicación, ya que para dar testimonio de que los matrimonios reales se consumaban, buena parte de la corte -nobles, validos, algún obispo, criadas, médicos, bufones de palacio- asistía al delicado momento de la concepción, con lo que no es raro que quien más quien menos se acabara arrugando.
Hay también monarcas que tuvieron más de un mote, a veces contradictorio. Así, a Felipe V se le conoció primero como El Animoso y después como El Melancólico. Igual que a Pedro I, a quien parte de sus súbditos llamaron El Cruel y otros El Justiciero. O Fernando VII, que fue El Deseado para unos y El Felón para otros, dado que su reinado fue de los más indeseado. Luego está el Conde García Fernández, todo un hombretón, batallador y vengativo a quien se conoció como El de las Blancas Manos, tan blancas que siempre las llevaba enguantadas.
Fuente: Muy Interesante.

domingo, 30 de noviembre de 2014

Naturaleza y Sociedad. Chernobil.

Contesta en tu cuaderno las siguientes preguntas del tema Naturaleza y Sociedad.



NATURALEZA Y SOCIEDAD.
I. Relaciones entre Naturaleza y Sociedad.

1.       Explica brevemente los 3 tipos de relaciones que se establecen a lo largo de la época contemporánea entre naturaleza y sociedad.
2.      Comenta las razones por las que resulta insostenible la explotación de los Recursos naturales que llevan a cabo los países más desarrollados.
3.      ¿Qué consecuencias directas ha generado la situación descrita más arriba?

II. El disfrute desigual de los recursos del planeta.

1.       ¿La localización de los R.N determina la distribución de la población?
2.      ¿Y garantiza su utilización? ¿Por qué?
3.      ¿Qué papel desempeñan las grandes empresas?
4.      Ejemplos. Cita los impactos negativos que suponen las plantaciones bananeras y elige un conflicto causado por el agua.

III. Los impactos ambientales: el agua.

1.       Define impacto ambiental.
2.      Cita los dos tipos de problemas más habituales.
3.      Comenta los impactos que se pueden producir al sobreexplotar los recursos hídricos.
4.      Señala los dos ejemplos españoles que estudia tu libro y los impactos.

IV. Los impactos ambientales: el aire y la vegetación.

1.       ¿Por qué se contamina la atmósfera?
2.      ¿Qué efectos perjudiciales sufre a consecuencia de ello?
3.       Explica las características más destacadas del cambio climático.
4.      ¿Qué se debe hacer para frenar el problema?
5.      Cita los beneficios que aporta la vegetación.
6.      Cita las principales consecuencias de la deforestación.

V. El desarrollo sostenible y la gestión de los residuos.

1.       Define Desarrollo sostenible y cómo podemos contribuir a hacerlo realidad.
2.      Explica brevemente en qué consiste la cultura de las tres R.
3.      ¿Qué se entiende por el protocolo de Kyoto?

 Fuente: Geografía 3º. Vicens Vives.

Chernóbil desde un drone.


El director de cine Danny Cooke realizó las primeras imágenes de la ciudad fantasma.

El fotógrafo y director británico Danny Cooke realizó las primeras imágenes de la ciudad fantasma de Chernóbil captadas desde un drone. La exciudad soviética, actualmente en territorio ucraniano, fue devastada por una emblemática tragedia nuclear en abril de 1986. Muchos edificios y estructuras permanecen intactas a pesar de los casi 30 años de abandono.
El cineasta hizo el video para el programa "60 minutes" de CBS News. Aseguró que “Chernóbil es uno de los lugares más emocionantes y peligrosos que he visitado. No me puedo imaginar lo terrible que fue para los cientos de miles de residentes locales que fueron evacuados”, manifestó Cooke.

"Durante mi estancia me encontré con un montón de personas increíbles, y una de ellas fue mi guía Eugene, también conocido como 'Stalker'. Pasamos una semana juntos, explorando (la planta) Chernobyl y Pripiat, una ciudad abandonada que se encuentra cerca. Se siente algo sereno e inquietante en este lugar. El tiempo se detuvo allí y estábamos rodeados de recuerdos, de eventos pasados", dijo Cooke en su cuenta de Vimeo.
Según publicó RT News, el cineasta utilizó una cámara y un contador de radioactividad para controlar su exposición al campo nocivo. Aún hoy se mantiene activo parte del reactor y se sostienen altos niveles radioactivos que impiden vivir en el lugar.
Fuente:http://www.elobservador.com.uy/noticia/292966/chernobil-desde-un-drone/




miércoles, 19 de noviembre de 2014

Les deux côtés de la médaille: l´environnement en Chine.

Black Breakfast est un mini documentaire de quelques minutes proposé par les Nations Unies et réalisé par Zhang Ke Jia. Cette courte vidéo nous montre, en images uniquement, le récit d’une touriste qui souhaite découvrir les beautés de la Chine. Cependant, elle y trouve une tout autre réalité. La situation environnementale dans certaines régions de Chine est préoccupante pour les gens qui y résident et pour la population mondiale.
Ce documentaire, avec une photographie sublime, présente la situation environnementale difficile des habitants des régions urbaines et industrielles de la Chine. La situation est non seulement nuisible pour leur santé, mais aussi pour leur dignité. La surexploitation des ressources naturelles en Chine, principalement le charbon, à de graves répercussions sur l’environnement à une échelle globale. Il y aurait environ chaque année 300,000 morts prématurées à cause de la pollution atmosphérique. Certains chiffres avancent même plus d’un million de morts. Noël approche, il faudra songer à faire des choix entre la qualité et la quantité à petit prix…
Paradoxalement, pour tenter de résorber ces problèmes, la Chine est une pionnière dans le développement durable.



Chine, la révolution verte.
La Chine est le plus gros émetteur de gaz à effet de serre au monde. Son développement économique entraîne des répercussions importantes sur son environnement. Pour endiguer les changements climatiques, la pollution de l’air et des rivières, le pays a recours à des technologies avancées.
SOURCE: Mr. Mondialisation.

Chine et Etats-Unis concluent un accord inédit sur le climat
Le Monde.fr avec AFP | 12.11.2014

Un an avant la conférence sur le climat prévue à Paris à la fin de 2015, Pékin et Washington sont parvenus à un accord, mercredi 12 novembre, pour réduire leurs émissions de gaz à effet de serre. Les deux premiers pollueurs de la planète représentent à eux seuls 42 % du total des émissions de CO2.
La Chine, pays qui produit le plus de gaz polluants, s'est fixé l'objectif d'un pic de ses émissions de gaz à effet de serre « autour de 2030 », avec l'intention « d'essayer d'y arriver plus tôt », a annoncé la Maison Blanche. C'est la première fois que Pékin s'engage sur l'année à partir de laquelle la courbe s'inversera. De leur côté, les Etats-Unis promettent une réduction de 26 à 28 % de leurs émissions d'ici à 2025 par rapport à 2005.
Le secrétaire général de l'Organisation des Nations unies, Ban Ki-moon, a salué mercredi une « importante contribution au nouvel accord sur le climat qui doit être signé l'an prochain à Paris » et a appelé « tous les pays, notamment toutes les grandes économies, à suivre la voie de la Chine et des Etats-Unis. »
Reçu mercredi à Pékin par son homologue chinois, Xi Jinping, après le sommet de coopération économique de l'Asie-Pacifique (APEC), Barack Obama a quant à lui salué un « accord historique ». L'objectif américain « est à la fois ambitieux et réalisable », a insisté un haut responsable américain sous couvert de l'anonymat. Il pourrait toutefois se heurter à l'opposition des élus du Congrès. Dès cette annonce, le tout nouveau leader républicain au Sénat, Mitch McConnell, a fustigé un « projet irréaliste que le président refourguera à son successeur ». Selon lui, cet accord annonce « des prix de l'énergie encore plus élevés et encore beaucoup moins d'emplois ».

LIMITER LE RÉCHAUFFEMENT À 2 DEGRÉS
Des réticences qui pèsent bien peu face au constat des scientifiques : les efforts actuels sont insuffisants pour limiter la hausse de la température mondiale au-delà de 2 °C, objectif que s'est fixé la communauté internationale pour éviter un emballement catastrophique des dérèglements climatiques. Selon un rapport de l'Agence internationale de l'énergie, les températures pourraient augmenter jusqu'à 3,4 °C d'ici à 2030 si la consommation énergétique se poursuit comme actuellement.
Or, à la fin de 2015, à Paris, la conférence annuelle sur le climat doit décrocher un accord suffisamment ambitieux pour limiter le réchauffement à 2 °C. « Le fait que les Etats-Unis et la Chine, traditionnellement considérés comme les leaders de deux camps opposés [dans les négociations sur le climat], avancent ensemble va avoir un gros impact », explique encore un haut responsable américain.
Dans les négociations sur le climat, Pékin insiste systématiquement pour ne pas être logée à la même enseigne que les pays industrialisés. Il met en avant le principe des « responsabilités communes mais différenciées », selon lequel la responsabilité de la lutte contre le réchauffement planétaire incombe principalement aux pays développés.
A la fin d'octobre, l'Union européenne était de son côté parvenue à un accord sur les trois objectifs climatiques: diminuer les émissions de gaz à effet de serre d'«au moins» 40 % d'ici à 2030 par rapport à 1990; porter la part des énergies renouvelables à 27 % du mix énergétique ; réaliser 27 % d'économies d'énergie. Seul le premier objectif sera contraignant.


Etats-Unis - Chine : un accord sur le climat... by lemondefr

viernes, 7 de noviembre de 2014

Carte géopolitique du Pôle Nord.

Copyright pour le texte et la carte : Alternatives Internationales, n°64, septembre 2014, p. 34. 

EN ARCTIQUE, tout le monde tire des plans sur la banquise. Et d’abord la Russie qui détient la plus grande partie des côtes de cette région où le réchauffement climatique est deux fois plus rapide qu’ailleurs sur la planète. La fonte des glaces laisse entrevoir la possibilité d’utiliser régulièrement dans les décennies à venir des voies maritimes jusque-là impraticables, comme la route du Nord qui longe le littoral russe et pourrait permettre en été de réduire sensiblement la longueur des trajets entre l’Europe du Nord et l’Asie du Nord. Mais outre des conditions météos sans risque pour les cargos, cela exige la mise en place d’infrastructures (ports,…) nombreuses et coûteuses. Par ailleurs, l’Arctique, qui fournit déjà la Russie plus de 20% de ses exportations (hydrocarbures), contient de considérables réserves de gaz et de pétrole offshore. Mais leur exploitation, techniquement complexe, suppose aussi que les pays riverains délimitent leurs zones économiques exclusives de 200 miles nautiques et leur plateau continental dont la forme peut permettre une exploitation au-delà de cette limite. Si Moscou a réglé un contentieux avec la Norvège en 2010 concernant la mer de Barents, un différend l’oppose au Canada. Autre conséquence du réchauffement : les glaces ne protégeront plus le territoire russe d’éventuelles agressions. La Russie, seul pays riverain qui ne soit pas membre de l’OTAN, a donc décidé ces dernières années de renforcer ses infrastructures civiles, mais aussi ses moyens militaires dans ses régions arctiques.

Par Yann Mens Rédacteur en chef d’Alternatives Internationales
SOURCE: diploweb.com La revue géopolitique.

L´amour. Effeuiller la marguerite.

La Simplicité. Jean Baptiste Greuze. 1759.

Effeuiller la marguerite est un jeu qui est censé refléter les sentiments de l'être aimé.
La personne qui y joue associe chaque partie de la ritournelle : « elle (il) m'aime, un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, pas du tout » à un des pétales d'une marguerite, et ôte ce pétale. La partie de la phrase associée au dernier pétale est censée refléter les sentiments de la personne à qui elle s'adresse. Le jeu est pratiqué dans plusieurs pays.
"Je t'aime, je t'adore, plus que l'or,"
"mais l'or est pour le roi, et toi pour moi."
SOURCE: Wikipedia.

sábado, 1 de noviembre de 2014

Le Français et un peu d´histoire. La guerre d´Algérie.



Fuente: J'aime le français. Facebook.

Comprendre les origines de la guerre d'Algérie en moins de 3 minutes.

"1er novembre 1954. C’est la "Toussaint rouge". Une trentaine d'attentats sont perpétrés contre des militaires ou policiers en Algérie. Une dizaine de morts est à déplorer. Les attaques sont revendiquées par le FLN. Le mouvement prône l’indépendance du pays. Huit ans plus tard, les accords d'Evian sont signés le 18 mars 1962 et adoptés par référendum le 8 avril. L’Algérie proclame son indépendance. Comment le conflit s'est-il développé ? Comment s'est opérée la répression ? Quel a été le rôle des politiques français ?"


Comprendre les origines de la guerre d'Algérie by LeNouvelObservateur

viernes, 31 de octubre de 2014

URBANISMO. GLOSARIO del siglo XXI. EL PAÍS.


Agrociudad: Modelo de asentamiento desarrollado alrededor de la agricultura y las zonas habitadas por los trabajadores de las tierras. Se trata de un fenómeno ligado a las explotaciones latifundistas y la estratificación socioeconómica. La mayor parte de la población que las habita depende de jornales.

Banlieue: Término acuñado del francés que se refiere a los guetos o suburbios urbanos. Se trata de espacios periféricos donde hay una concentración muy alta de obreros e iNmigración de diferentes procedencias residiendo en edificios de varios pisos. Sus habitantes suelen tener las mayores dificultades económicas de la ciudad. 

Barreras arquitectónicas: Término que designa los obstáculos físicos que impiden a ciertos grupos de personas desplazarse por un espacio u espacios y mantener una vida social, económica y física con normalidad. Algunas de dichas barreras físicas pueden ser rampas, escaleras, sanitarios no adaptados o parques sin pavimento, que obstaculizan la integración a personas con movilidad reducida.

Ciudad global: Tipología de ciudad postindrustrial caracterizada por el control de la economía a nivel mundial. Las ciudades globales tienen gran concentración de empresas e infraestructura de telecomunicaciones y albergan sedes de instituciones de orden mundial como la ONU. 

Ciudad resiliente: La resiliencia urbana es un concepto emergente que hace referencia a la capacidad de una ciudad para adaptarse o resistir a impactos producidos por la urbanización, las catásfrofes mediosambientales o las transformaciones tecnológicas. La ciudad resiliente tiene una actitud positiva hacia el desarrollo y el crecimiento urbano.

Demoliciones: Derribos de construcciones como edificios o demás estructuras urbanas. Las demoliciones en asentamientos informales, sobre todo en las ciudades del Sur, causas graves problemas de falta de vivienda a los sectores de población menos favorecidas de las ciudades. 

Ecociudad: También se la conoce como Ecópolis. Se trata de un asentamiento urbano diseñado y regido por principios ecologistas y en vistas a un desarrollo sostenible. Es una ciudad limpia, poco contaminada gracias a su planificación. Es autosostenible, abasteciéndose de los productos que ella misma genera, con energías renovables.

Espacio público: Territorio de la ciudad donde cualquier persona puede ejercer su derecho de circular libremente. Puede ser el escenario para la interacción social, cultural y política.

Gentrificación: Fenómeno por el cual la población de un barrio céntrico pero deprimido o de alguna zona popular de la ciudad que sufre cierto deterioro es desplazada y sustituida por grupos de población con mayor nivel adquisitivo. Dichos espacios se aburgesan y se renuevan hasta convertirse en barrios de moda. 

Megaciudad: Área metropolitana con más de diez millones de habitantes. El área urbana de una megaciudad está dividida en distintos territorio y regentada por diferentes entidades políticas.

Slum: Barrios de chabolas establecidas en la periferia de las ciudades. Condensan gran parte de la población migrada del campo a la ciudad en busca de oportunidades de trabajo. Son asentamientos informales que suelen estar faltos de servicios como agua corriente, electricidad, recogida de basuras o sanitarios. Son los barrios más marginales y pobres. Sinónimos de slum (término acuñado del inglés) son favela o township. 

Tecnópolis: Centros urbanos basados en entornos empresariales e industriales dedicados a la innovación, la generación de conocimiento científico y la tecnología. A menudo se trata de incubadoras de empresas tecnológicas o parques tecnológicos con centros de investigación y desarrollo (I+D). 
AUTOR: Gemma SOLÉS i COLL. 31 de octubre del 2.014. El País.


https://www.educaixa.com/-/retos-de-las-ciudades-del-futuro

viernes, 24 de octubre de 2014

La couleur rose et la couleur bleue




avoir le sang bleu: être d'origine noble
avoir les bleus: être triste, mélancolique
casque bleu: soldat de l'ONU
conte bleu: discours mensonger
colère bleue: colère violente
cordon bleu: personne très habile en cuisine
du gros bleu: vin rouge de mauvaise qualité
détenir le ruban bleu: avoir la première place
donner son bleu à quelqu'un: le renvoyer
col bleu: ouvrier
en être tout bleu: être figé d'étonnement
être blanc-bleu: avoir une réputation intacte
être bleu de quelqu'un (_expression belge): être amoureux fou
être chocolat bleu pâle (_expression belge): être mal en point, avoir mal au coeur
être dans le bleu: être dans l'incertitude, être dans un rêve
être fleur bleue: être candide, être naïf
faire le bleu: sécher les cours
la grande bleue: la mer Méditerranée
la planète bleue: la planète Terre
l'heure bleue: moment qui précède l'aube
l'or bleu: richesse représentée par la mer et le tourisme qui y est lié
menton bleu: menton rasé laissant deviner:une barbe très noire
n'y voir que du bleu: n'y rien voir
papier bleu: acte d'huissier
passer au bleu: oublier dans un but précis
steak bleu: steak grillé extérieurement mais cru à l'intérieur
un petit bleu: télégramme
un bas-bleu:une femme savante et ridicule
un bleu: combinaison de travail en toile bleue
un bleu: jeune recrue à l'armée
un bleu: un hématome

SOURCE: J¨aime le français. https://www.facebook.com/FrenchPage

viernes, 17 de octubre de 2014

Récords Climatiques


La chaleur n'est pas forcément synonyme de vacances sur tous les continents. Pour certains pays, le soleil tape en continu quelle que soit la saison. Le record du monde de chaleur est détenu par la Libye. Le 13 septembre 1922, le thermomètre a grimpé à 57,8°C, à El Azizia. Les hausses brutales et continues de températures, appelées vagues de chaleur, peuvent faire des victimes, comme celle de 1896 à New-York.
Autre caprice de la météo, le froid peut lui-aussi frapper plus souvent certains pays que d'autres. Peu étonnant, c'est l'Antarctique qui est champion du monde des températures polaires avec -89,2°C observé le 21 juillet 1983 à Vostok, le lieu le plus froid de la planète. Autres récords:  -68°C, 6 février 1933, Oimekon, Russie et 7 février 1892, Verkhoyansk, Russie, -66ºC, 9 janvier 1954, Northice, Groenland. Dans certaines parties du monde, la neige ne tombe pas seulement en hiver mais fait partie du quotidien comme en Antarctique ou en Sibérie par exemple. Le lieu qui a connu les plus fortes chutes de neige du monde est le Mont Rainier, auxEtats-Unis. Il y est tombé 31,10 m de neige pendant l'année 1971-1972

La pluie varie en intensité selon la météo et les régions du monde jusqu'à se transformer en véritables moussons et inondations détructrices. Le record de pluie revient à Cherrapunji, dans l'Etat du Meghalaya, en Inde. Il y a plu 26 461 mm entre août 1860 et juillet 1861.  Si la pluie peut faire des dégâts (inondations), son absence engendre des conséquences dramatiques. La ville d'Arica, au Chili, est la moins arrosée de la planète. Il y pleut en moyenne 0,76 mm par an. Elle détient également le record mondial de l'aridité : pendant près de 15 ans, 173 mois, aucune pluie n'y est tombé (1903 et 1918). 
SOURCE: LINTERNAUTE.COM.

domingo, 28 de septiembre de 2014

La pollution en Inde

Inde: la pollution atmosphérique de plus en plus meurtrière

New Delhi, la capitale indienne, est la ville où l'air est officiellement le plus dangereux de la planète. Depuis le début de l'année 2014, selon plusieurs études scientifiques, New Delhi est en effet devenue la ville la plus polluée au monde, devant Pékin, Le Caire ou encore Mexico. La pollution est ainsi devenue la cinquième cause de mortalité en Inde. Et la courbe ne semble pas prête de s'inverser.

La pollution à New Delhi, c'est un peu comme un tueur en série. Chaque jour 23 Delhiites meurent prématurément d'une maladie respiratoire. Un nombre qui ne cesse d'augmenter. Et dans les hôpitaux de la capitale, les services de pneumologie ne désemplissent pas.

L'Inde détient un triste record, celui du taux de décès liés à des infections respiratoires qui est le plus élevé au monde. Asthme, bronchite chronique, cancer du poumon, ces pathologies touchent une large partie de la population. "Lorsque les niveaux de pollution sont élevés, les admissions à l'hôpital pour des bronchites ou des problèmes respiratoires ou encore cardiaques augmentent elles aussi. Quand vous inhalez ces particules irritantes, elles pénètrent dans vos poumons, dans les bronches et provoquent une inflammation. Vos voies respiratoires rétrécissent et il est donc plus difficile de respirer. Vos muqueuses produisent plus de sécrétions, et ces sécrétions vont boucher l'ouverture des tissus ce qui entraîne des irritations", explique le Pr Randeep Guleria, chef du service de pneumologie de l'Institut national des sciences médicales à New Delhi.

Parmi les particules les plus dangereuses, celles dont le diamètre est inférieur à 2,5 micromètres. En raison de leur petite taille, elles peuvent pénétrer profondément dans les voies respiratoires. Des mesures sont donc régulièrement effectuées dans différents quartiers de New Delhi. Les échantillons récoltés sont ensuite analysés en laboratoire où les polluants atmosphériques vont être listés.

Si au début des années 2000, les autorités locales ont pris des mesures visant à réduire le taux de pollution, lançant notamment un gigantesque projet de métro, entre-temps le parc automobile a explosé et la situation s'est aggravée. Aux huit millions d'automobiles déjà présentes sur les routes de la capitale, 1.400 nouvelles immatriculations s'ajoutent chaque jour au compteur. Et à l'approche de l'hiver, les spécialistes de l'environnement sont encore plus inquiets.
Mais en Inde, les questions environnementales sont encore très peu présentes dans les discours politiques. Les 17 millions d'habitants de la capitale devront donc patienter et suffoquer un peu plus avant de voir leur ciel s'éclaircir.
SOURCE: http://www.allodocteurs.fr/actualite-sante-inde-la-pollution-atmospherique-de-plus-en-plus-meurtriere-14426.asp?1=1


Le Gange : le fleuve sacré pollué.
La pèlerinage de Kumbh Mela, dans le nord du pays est le plus grand rassemblement religieux du monde. Tous les 12 ans, pendant deux mois, il attire plus de 40 millions de pèlerins. Tous viennent prier et vénérer le Gange, l'un des 7 fleuves sacrés d'Inde. Les croyants estiment que l'immersion dans le fleuve leur permettra de se laver de leurs mauvais « kharma ». Une immersion qui se révèle dangereuse pour la santé de millions d'Indiens car le fleuve est gravement pollué. En plusieurs endroits, il est directement reliés aux égouts- des millions de mètres cube d'eaux usées industrielles y sont aussi déversés chaque année. Mais malgré les mises en garde des scientifiques, les pèlerins continuent de s'y baigner. Un reportage de Héloïse Toffaloni et Constantin Simon.


Ils arrivent de tout le pays…Après plusieurs jours de voyage, ces millions de pèlerins se massent sur les berges d'Haridwar, dans le Nord de l'Inde, pour le plus grand rassemblement religieux au monde. Tous n'ont qu'un but : se baigner dans le Gange, fleuve vénéré dans la religion hindoue… Selon le calendrier, les astres sont favorables. Le sage, Nirman Chandar Dinesh Puri précise:«Cette eau est sacrée, le Gange est sacré. Ce n'est pas une simple rivière comme les autres. Cette eau, c'est la vie. Après l'avoir bue, notre âme est purifiée».

Dans la foule exaltée, un trouble-fête interpelle les pèlerins. Ramesh Tripathi est chercheur en biologie et défenseur de l'environnement. Il s'alarme de la pollution engendrée par ce rassemblement : «Les gens jettent tout et n'importe quoi dans le Gange : de la nourriture, des bougies, des sacs plastiques…. Il faudrait interdire l'accès au site à tous ceux qui portent des sacs plastiques.» Les mauvaises habitudes des pèlerins ne sont qu'un préjudice de plus. Les égouts seraient la principale source de pollution du fleuve. Ramesh nous emmène à 5km en amont du rassemblement, dans cette canalisation à ciel ouvert qui se jette dans le Gange. Il y a en 10 aux abords de la ville. Il nous montre cette canalisation polluée par des matières fécales et des sacs remplis d'ordures qui  polluent."

Ramesh qui a analysé cette eau il y a à peine une semaine, est atterré:«Ça ce n'est pas de l'eau normale. On y trouve des détritus domestiques, des produits chimiques et des déchets fécaux... à un taux 30 fois supérieur à ce qu'on devrait trouver dans de l'eau potable. Cette eau là ne devrait jamais aller dans le Gange, parce qu'elle peut provoquer des problèmes de peau et de digestion, comme la diarrhée. ». Le fleuve est devenu un enjeu majeur pour la santé publique dans la région. Pourtant les autorités de la ville qui gèrent plus de 300 km du Gange semblent nier le problème. Ajay Garola, directeur du Département de l'Environnement et de la pollution de l'Uttarakhand affirme même que ces eaux sont saines : «Si la pollution était aussi grave que vous le dites, nos rapports n'auraient pas conclu que l'eau qui arrive à Haridwar est de bonne qualité. Nous avons prouvé quelle n'a rien de sale.»

Selon les rapports publiés régulièrement par les organisations non gouvernementales, le Gange est le deuxième fleuve le plus pollué au monde. En plus des produits chimiques et domestiques s'y mélangent des déchets industriels… plus de 400 millions de litres par jour… Le Gange est devenu l'une des principales victimes du boom économique indien.
SOURCE: http://www.arte.tv/fr/inde-le-fleuve-sacre-pollue/3039998,CmC=3040120.html