jueves, 29 de noviembre de 2012

DES EXPOSÉS

LA DÉFORESTATION.  Ana Funes et Antonio Ortega

RÉDUIRE, REUTILISER ET RECYCLER. Rocío Romero.
 
CATASTROPHE NUCLÉAIRE DE CHERNOBIL. Álvaro Toro
 
LA PLUIE ACIDE. Alicia Jañez.
 
LA MARÉE NOIRE. Jaime Polo
 
GESTES VERTS. Elena Sánchez
 
LA COUCHE D´OZONE. Mercedes de los Santos
 
LE RÉCHAUFFEMENT GLOBAL o CLIMATIQUE. Carmen Pérez 
 
LA CONTAMINATION SONORE. Hania Amassous et  Laura Ortega
LA POLLUTION DE L´EAU. Isabel Pons
 

martes, 27 de noviembre de 2012

Une source d´éclairage

Écoutez et répondez:
  1. Dans quel pays se passe ce que raconte la vidéo?
  2. Qu´est- ce qui se passe dans la vidéo?
  3. Comment s´appelle l´invention?
  4. Où place-t-on cette invention une fois terminé?
  5. Quelles sont les caracteristiques de cette invention? 
 

"A Manille, Rio ou New Delhi, l’électricité est souvent un luxe pour les habitants des quartiers pauvres. Une invention simple leur permet cependant de disposer gratuitement d’une source d’éclairage dans la journée à l’intérieur des habitations : la bouteille d’eau solaire.
 
Dans les bidonvilles ou les quartiers pauvres, les habitations sont souvent très sombres même en journée. Pourtant dehors le soleil fournit tout l’éclairage nécessaire. C’est à partir de ce constat et en utilisant le principe de réfraction de la lumière, que l’ingénieur brésilien Alfredo Moser a développé son invention : la bouteille d’eau solaire.
 
Une simple bouteille usagée d’un ou deux litres de soda fait l’affaire. Elle est remplie d’eau et de l’eau de Javel est ajoutée pour prévenir la formation de bactéries et garantir la pureté et la transparence du liquide. Le toit de tôle de la masure est ensuite percé pour la fixer. Une manipulation simple qui fournit l’équivalent d’une ampoule de 50 W.
 
Cette « ampoule » économe et écolo rencontre un franc succès dans les bidonvilles de Manille, Delhi ou Rio. Déjà 100 000 foyers sont en passe d’être équipés aux Philippines et le projet fait des émules en Afrique du Sud, au Vietnam, au Népal, au Mexique ou encore en Colombie".
Fuente: Blog. Regard sur le Monde.

lunes, 26 de noviembre de 2012

Exámenes 1º ESO. Temas 3-4

Estamos en la recta final de este primer trimestre del curso, y muy próximos los exámenes. Concretamente a partir del mes de diciembre. Por tanto, ahora más que nunca, tenéis que repasar con tiempo lo estudiado en clase, para preparar bien el examen.
Los contenidos son los siguientes:
Mapa físico de Europa. En otra entrada de este Blog se recoge todo lo que debes localizar; tal y como ya has hecho.
Tema 3º y 4º: Formas de la Tierra y la Hidrosfera.


FORMAS DE LA TIERRA Y LA HIDROSFERA. Tema 3º y 4º.
              
1º. La estructura de la tierra. Capas (3).
2º. La corteza terrestre.
·         Tipos (2). Relieve.
·         Litosfera.
·         Pangea.
3º. Tipos de movimientos de las placas tectónicas.
·         Alejamiento o separación de placas (2)
·        Acercamiento o choque de placas (3).
4º. Agentes internos de la formación del relieve.
·         Terremotos. Origen, Propagación, Medición, Hipocentro y Epicentro.
·         Volcanes. Origen y partes.
·         Tsunami. Definición.
5º. Agentes externos de la formación del relieve.
·         La acción del agua en el modelado del relieve.
·         La acción del viento y de la vegetación.
6º.Tipos de Relieve.
·         Relieve Continental. Formas.
·         Relieve Costero. Formas.
·         Relieve oceánico o submarino. Formas.
7º. Continentes y Océanos. Cuadro.
8º. Hidrosfera. Definición.
·         Agua salada (97.21%). Océanos y mares. Definición.
·         Agua dulce. (2.79%). Lagos. Ríos. Definición.
·         Conceptos relativos a un río.
o   Cauce y tramos del curso.
o   Cuenca.
o   Caudal. Régimen. Tipos: regular, irregular, nival, pluvial...
9º. La dinámica oceánica. Provocada por:
·         Olas. Definición.
·         Mareas. Definición.
·         Corrientes marinas. Definición.
   
Conceptos relativos a un río.
  • Cauce o lecho fluvial. Es el trayecto que recorre desde su cabecera hasta su desembocadura.
  • Tramos del curso. Se distingue el curso alto, donde predomina la erosión, el curso medio con el transporte y el curso bajo, donde predomina la sedimentación.
  • Cuenca. Conjunto de tierras cuyas aguas van a parar a ese río.
  • Caudal. cantidad de agua que lleva un río.
  • Régimen. Variaciones en el  caudal de un río a lo largo de un año. Tipos:
                   Regular: escasas variaciones en el caudal.
                  Irregular: grandes variaciones, con épocas de crecidas y otras de estiaje (secas).
                  Nival. La principal fuente de alimentación del río es el deshielo.
                  Pluvial. El agua que alimenta a un río procede sobre todo de la lluvia.

Cuencas de recepción. Fuente: Wikipedia.

La dinámica oceánica provocada por:
Olas. Ondulaciones que forma el viento al agitar la superficie del mar. 
Mareas. Son ascensos y descensos del nivel de las aguas del mar provocados por la atracción de la luna sobre las aguas.
Corrientes Marinas. Son grandes masas de agua que se desplazan con una dirección constante, como ríos dentro del mar. Según su lugar de origen existen: cálidas y frías, y afectan al clima de las costas por donde se desplazan.
 Fuente: Wikipedia.

Las corrientes frías provocan un descenso de la temperatura y aridez en las costas donde se desplazan.
Las cálidas, elevan las temperaturas y aumentar las precipitaciones.

viernes, 23 de noviembre de 2012

Andalucía. Mapa físico.


Fuente: Santillana

1º. Situación geográfica.
  •  En el sur de la península ibérica.
  •  2ª Comunidad autónoma en extensión, tras Castilla-León.
  •  Límites: Portugal (O), Extremadura y Castilla-Mancha (N),  Murcia (E) y el océano Atlántico y el Mar Mediterráneo (S).
2º. Relieve. Unidades:

A.     Sierra Morena. Montañas de poca altitud, pero un obstáculo en las comunicaciones entre la Meseta y Andalucía.
·         Pasos naturales: Desfiladero de Despeñaperros y  el valle de los Pedroches.
·         Sierras. Sierra de Aracena, Picos de Aroche, Sierra de los Santos, Sierra Madrona y el  Pico de la Estrella (1.306) metros.

B.     Depresión del Guadalquivir. Llanura situada entre Sierra Morena y los Sistemas Béticos. Muy estrecha en la zona este va ampliándose progresivamente. Existen los siguientes paisajes:
·         Las Lomas (similares a colinas)
·         Campiñas (zonas de cultivo)
·         Marismas (zonas inundables). Doñana.

C.    Los Sistemas Béticos. Formados por dos alineaciones montañosas y una depresión entre ambos.
·         Cordillera Subbética. Destacan: Grazalema, Cabra, Cazorla, Segura, Mágina, Sª de la Sagra y el pico Sagra (2382).
·         Cordillera Penibética (paralela al Mar Mediterráneo). Destacan: Sierra de Gádor, Contraviesa, Filabres, Baza, Almijara, Ronda, Sierra Nevada: Mulhacén(3478) y Veleta (3396).
·         Depresión Intrabética. Vega Antequera, Hoya Guadix.


Fuente: Kalipedia.
 
3º. El Litoral Andaluz.
 
A.     Costa atlántica. Baja y arenosa. Golfo de Cádiz hasta Punta Tarifa, Ría de Huelva, Cabo de Trafalgar.
B.     Costa Mediterránea. Alta y abrupta. Bahía de Algeciras, cabo Sacratif, golfo de Almería, Cabo de Gata y Cala Cerrada.
4º. Ríos.
A.        Vertiente Atlántica. Guadalquivir, Guadiato, Jándula, Genil, Tinto, Odiel, Guadalete, Barbate.
B.        Vertiente Mediterránea. Guadalhorce, Andarax, Almanzora
 
Fuente: Wikipedia
 

jueves, 22 de noviembre de 2012

La soupe de plastique ou le huitième continent

On peut voir cette video de L´AFP ici.

On l'appelle le "8ème continent" ou la "soupe de plastique". Situé dans le Nord-Est de l'océan Pacifique, et découvert en 1997, il s'étend sur une surface d'environ 3,4 millions de Km2 soit près de 6 fois la superficie de la France. Il est peuplé de déchets en tous genres produits par l'activité humaine et de microparticules de plastique. Une mission d'exploration menée par un Guyanais appareillera le 28 mai de San Diego (Etats-Unis) pour aller étudier de plus près cette plaque de débris.

Tu peux en savoir plus,  en cliquant ici et ici.

C´est un blog, dont le titre est Regard sur le Monde. Il est urgent d´être lucide.

Pour finir, un dossier de TV5

martes, 6 de noviembre de 2012

LES DIFFÉRENTS PAYSAGES


1º. Relie les deux colonnes.
2º. Traduis les concepts et leurs définitions.

1. Un col
a. partie de mer avançant à l'intérieur des terres
2.Une cordillère
b. pointe de terre qui avance dans la mer
3. Un glacier
c. ouverture dans une côte
4. Un plateau 
d. partie la plus basse entre deux montagnes
5.Une montagne 
e. chaîne de montagnes, massif montagneux s'étendant en longueur
6. Une gorge
f. cours d'eau se jetant dans un autre
7. Un lac
g. amas considérable de glace éternelle, de neige qu'on rencontre dans les vallées de montagne
8. Une vallée
h. étendue de terrain plat située en altitude
9. Une colline
i. rivière se déversant dans une mer
10.Un affluent
j. relief arrondi de hauteur réduite
11. Une plaine
k. vaste étendue d'eau salée qui couvre une partie de la surface de la Terre
12. Un fleuve
l. étendue de sable ou de galets longeant la mer
13. Une plage
m. terre entourée d'eau de tous côtés
14. Un cap
n. vallée étroite et encaissée
15. Une baie
ñ. ensemble de rochers  situés sur le littoral ou en retrait du littoral
16. Un golfe
 o. grande étendue naturelle d'eau à l'intérieur des terres
17. Une île
p. dépression de forme allongée creusée par un cours d'eau ou un glacier
18. La mer
q. élévation très importante du terrain,  massif, chaîne dont l'altitude est élevée
19. Une falaise
r. vaste région plate

Réalisée par Jeanne Tetart

jueves, 1 de noviembre de 2012

BHOUTAN

Le royaume himalayen du Bhoutan veut devenir le premier pays 100 % bio
Le Monde.fr| 18.10.2012
 Le petit royaume himalayen du Bhoutan, connu pour sa quête du "bonheur national brut", voudrait devenir le premier pays au monde à vivre d'une agriculture "100 % biologique". Coincé entre les deux géants asiatiques, la Chine et l'Inde, ce pays à majorité bouddhiste longtemps resté fermé au monde extérieur, a depuis des années déjà développé une approche originale du développement économique, centrée sur la protection de l'environnement et le bien-être.
 Son modèle de développement mesurant le bonheur au lieu du produit intérieur brut (PIB) a été évoqué aux Nations unies et a reçu le soutien public de dirigeants européens, notamment en France et en Grande-Bretagne. La télévision y était interdite jusqu'en 1999 afin de préserver la culture ancestrale des influences étrangères. Plus récemment, les autorités ont imposé un jour piéton, le jeudi, pour interdire les voitures en ville.

 Cette détermination à suivre une voie différente s'exprime à nouveau dans son nouvel objectif de supprimer progressivement les produits chimiques agricoles d'ici aux dix prochaines années, pour que ses aliments de base (pommes de terre, blé, fruits) soient 100 % bio. "Le Bhoutan a décidé de s'engager dans une économie verte à la lumière de l'extraordinaire pression que nous exerçons sur la planète", explique le ministre de l'agriculture, Pema Gyamtsho, depuis la minuscule capitale, Thimphou.
L'AGRICULTURE INTENSIVE CONTRE LA "CROYANCE BOUDDHISTE"

Le Bhoutan est peuplé de 700 000 habitants, dont deux tiers dépendent de l'agriculture dans les villages éparpillés dans les plaines fertiles du Sud, les montagnes reculées ou les vallées encaissées du nord du pays. "Si l'on pratique l'agriculture intensive, cela implique l'utilisation de nombreuses substances chimiques, ce qui ne correspond pas à notre croyance bouddhiste qui nous demande de vivre en harmonie avec la nature", juge-t-il.

 Densément boisé, le pays n'a que 3 % de terres cultivées. La majorité des paysans utilisent déjà des feuilles pourries ou du compost en guise de fertilisant naturel. "Seuls les paysans vivant dans des endroits accessibles par route ont la possibilité de recourir à des produits chimiques", détaille le ministre, précisant que leur utilisation reste à "des niveaux très bas" au regard des critères internationaux. Dans les vallées comme celle qui entoure la capitale, des substances chimiques sont ainsi utilisées pour éliminer une mauvaise herbe difficile à enlever à la main, une aide précieuse vu le manque de main-d'œuvre agricole. Certains paysans utilisent aussi un fongicide pour protéger le blé.

"Nous avons développé une stratégie évolutive. On ne peut devenir bio en une nuit", reconnaît M. Gyamtsho, précisant que cette politique a été adoptée par le gouvernement l'an dernier. "Nous avons identifié des récoltes qui peuvent devenir bio immédiatement et d'autres qui verront un retrait progressif de l'utilisation des produits chimiques, comme le riz".

  
LE BIO, SPÉCIALITÉ DES TRÈS PETITS PAYS

Le seul concurrent du Bhoutan pour devenir le premier pays "100 % bio" est la petite île autogérée de Niue, dans le Pacifique sud, peuplée de 1 300 habitants. L'île voudrait atteindre son objectif à l'horizon 2015-2020.

 Le marché de l'alimentation bio et ses prix plus élevés attirent les petits pays, selon Nadia Scialabba, spécialiste de l'agriculture biologique pour la FAO, l'organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture. Ce marché est possible "pour de très petits pays qui ne sont pas compétitifs en quantité, mais qui voudraient l'être en qualité", résume-t-elle. Le marché mondial du bio était estimé à 44,5 milliards d'euros en 2010, selon les chiffres de l'Institut de recherche sur l'agriculture biologique et la Fédération internationale des mouvements de l'agriculture biologique (Ifoam).

Le Bhoutan approvisionne le Japon en champignons rares, fournit des légumes à des hôtels chics de Thaïlande, des pommes à l'Inde et du riz rouge aux Etats-Unis. En évitant fertilisants et autres produits phytosanitaires, le pays veut aussi réduire sa facture d'importation, un souci majeur pour une nation pauvre en devises étrangères. Cette politique du "tout bio" va "fournir au pays la réputation d'une alimentation de grande qualité biologique ce qui, à long terme, lui donnera un avantage sur le marché et la possibilité de pratiquer des prix élevés", anticipe Peter Melchett, de la Soil Association, organisme britannique plaidant pour les cultures biologiques.